Un PEL (Plan Épargne Logement), c’est quoi ?

Le PEL est un produit d’épargne qui permet de préparer un investissement immobilier. Il permet de rémunérer son épargne en vue de l’acquisition d’un bien immobilier avant de bénéficier d’un prêt épargne logement à un taux avantageux.

Les caractéristiques du PEL

Il s’agit d’un produit d’épargne réglementé, au taux de rémunération et aux modalités qui sont définies par l’état. Il est accessible à toute personne physique majeure qui désire se constituer une épargne au capital et à la rémunération garantie. Le placement est sécurisé avec un taux actuel de 2,50% hors prélèvements sociaux et impôts.

Le PEL est un placement d’une durée minimum de quatre mois, avec un versement minimum à la souscription de 225 euros. Des versements réguliers sont à programmer mensuellement, par trimestre ou semestre pour un minimum de 45 euros pour un versement mensuel. Le plafond est de 61 200 euros, il peut être dépassé avec les intérêts générés par le plan.

L’utilisation du PEL à son échéance

Le titulaire d’un PEL a le choix entre plusieurs options pour l’utilisation des fonds présents sur le PEL à son échéance après quatre années de détention (possibilité de détention maximum de 10 ans).

Il peut soit récupérer son capital initial avec ses intérêts et utiliser les fonds à sa convenance soit utiliser son épargne pour accéder à un prêt qui présente un taux avantageux.

En ce qui concerne le prêt immobilier, ce dernier peut atteindre un montant maximum de 92 000 euros, pour une durée de remboursement comprise entre 2 et 15 ans. Le taux d’intérêt du prêt est de 4,20%, le montant de l’emprunt est fonction des intérêts qui auront été perçus au cours de la phase d’épargne ainsi que sur l’échéancier de remboursement en durée. Le droit au prêt peut être cumulé, les membres d’une même famille peuvent ainsi être titulaires d’un PEL, augmentant d’autant la capacité d’emprunt.

La prime de l’Etat

L’état verse une prime aux détenteurs d’un PEL qui s’engagent dans un prêt immobilier dans la mesure où celui-ci atteint la somme minimum de 5000 euros. Elle peut atteindre 1525 euros au maximum et représente 2 /5e des intérêts du plan.