• Home

Les meilleurs contrats d’assurance vie des banques en ligne

L’assurance vie est le placement préféré des français. Malgré que les rendements soient en baisse sur la totalité des contrats depuis plusieurs années, les taux de rémunération sur les fonds en euros sont toujours plus attractifs que ceux des différents livrets d’épargne. Cependant, tous les contrats ne se valent pas et il est donc primordial d’être très sélectif quand vient le moment de choisir son assurance vie. Voici donc nos avis sur les contrats d’assurance vie des banques en ligne.

Obtenez gratuitement 5 Devis d’Assurance Vie

Top 3 des assurances vies de 2020

Marque

Promotion

Rendement 2019

Caractéristiques

4.8/5
4.8/5

4.3%

  • Versement minimum : 1000€
  • Assureur : Generali
  • Unités de compte : 31 UC
  • Frais gestion Fonds Euro : 0,85 %
  • Frais gestion Supports UC : 0,85 %
Darjeeling
4.5/5
4.5/5

3%

  • Versement minimum : 1000€
  • Assureur : Generali
  • Unités de compte : 950 UC
  • Frais gestion Fonds Euro : 0,60 %
  • Frais gestion Supports UC : 0,60 %
Fortuneo
4.4/5
4.4/5

2.4%

  • Assureur : Suravenir
  • Unités de compte : 190 UC
  • Versement minimum : 100€
  • Frais gestion Fonds Euro : 0,60 %
  • Frais gestion Supports UC : 0,75 %

 

logo nalo

Nalo

Lancé par la fintech Nalo Patrimoine, Nalo est une assurance-vie dont l’intégralité de la gestion se fait en ligne. En partenariat avec l’assureur Generali, cette offre a pour particularité de proposer aux souscripteurs une personnalisation avancée de leur contrat ainsi qu’une gestion pilotée adaptée selon les projets de chacun (constitution d’un patrimoine, préparation de la retraite, étude des enfants, etc …).

Continuer la lecture

Souscrire l’assurance vie Nalo donnera accès à :

  • 31 unités de compte
  • 32 fonds indiciels
  • 7 fonds ISR
  • 1 fonds en euros

Faisant la part belle à l’innovation, Nalo propose des fonctionnalités dignes d’intérêt pour son assurance vie. Contrairement à ses concurrents qui proposent des profils de risque « type », les clients de Nalo Patrimoine pourront personnaliser la gestion pilotée de leur contrat pour que ce dernier réponde le plus précisément à leurs besoins. Le robo-advisor de Nalo est ce qui se fait de mieux en la matière à l’heure actuelle.

Voici ce qu’il faut retenir de l’offre d’assurance vie Nalo :

  • Une absence de frais d’entrée et de sortie
  • Aucun frais d’arbitrage
  • Un versement initial minimum de 1000 €
  • Une gestion pilotée personnalisable comme aucun autre acteur du marché de l’assurance vie ne le permet
  • Une gestion de contrat 100 % en ligne
  • Un nombre important de fonds accessibles
  • Des fonctionnalités innovantes (sécurisation progressive, gestion multiprojets, etc …)
Découvrir Nalo – Jusqu’à 500€ offerts

 

logo placement direct

Placement Direct

Placement-direct.fr a fait son apparition sur le marché de l’assurance vie en 1999 avant d’être racheté par le groupe Swiss Life en 2008. Placement Direct propose deux types de contrats : Darjeeling et Kapital Direct.

Continuer la lecture

Darjeeling

En ce qui concerne Darjeeling, ce contrat d’assurance vie résolument haut de gamme et dont la gestion se fait intégralement en ligne permet aux souscripteurs d’accéder à près de 1000 unités de compte et à un fonds en euros qui fera l’objet d’une bonification selon la part d’UC détenues et l’encours dont dispose le client sur son assurance vie.

Darjeeling est sans conteste le contrat d’assurance vie le plus attractif de Placement Direct pour ce qui est du rapport Diversité des fonds/ frais de gestion. Pour s’en convaincre, il suffit de mentionner la récompense attribuée par Good Value for Money en 2020 ou encore l’obtention du Label d’excellence 2020 attribué par les Dossiers de l’Epargne à Placement Direct pour son offre Darjeeling.

Découvrir Darjeeling – Jusqu’à 400€ offerts

Kapital Direct

Kapital Direct est le second contrat d’assurance vie disponible chez Placement Direct et permet d’accéder à de nombreux supports d’investissement aux solides performances (500 supports en unités de compte notamment) et soigneusement sélectionnés avec son partenaire Quantalys, entreprise spécialisée dans la sélection de fonds.

Le contrat d’assurance vie Kapital Direct a débuté sa commercialisation en 2004. Le client pourra bénéficier d’une sécurisation partielle ou totale de son capital via deux fonds en euros. L’un des deux permet d’ailleurs de placer ses fonds dans des actifs immobiliers.

Découvrir Kapital Direct – Jusqu’à 400€ offerts

 

logo fortuneo

Fortuneo Banque

Fortuneo Vie est un des contrats les plus compétitifs du marché en terme de rendement du fonds en euros, et c’est d’ailleurs ce qui lui a permis de glaner de nombreux prix dans la presse financière aux cours de ses dernières années. Pour s’en convaincre, il suffit de citer le grand prix 2020 de l’assurance-vie décerné par Mieux vivre votre argent ou encore le trophée d’or 2020 du magazine Le Revenu et attribué dans la catégorie « contrats internet ».

Continuer la lecture
Ainsi, on trouve deux fonds en euros, Suravenir Rendement, qui affichait un taux de rémunération de 1,60 % en 2019, et Suravenir Opportunités doté d’un rendement de 2,40 % en 2019.

À ses performances très attractives Fortuneo ajoute une absence totale de frais d’entrée, de sortie ou d’arbitrage. En matière de frais annuels de gestion de contrat, voici les taux applicables selon le type de contrat souscrit :

  • Pour les fonds en euros à capital garanti : 0,60 % (gestion libre et gestion sous mandat)
  • Pour les supports en unités de compte : 0,75 % (gestion libre) et 0,85 % (gestion sous mandat)

La palette des fonds en unités de compte est tout à fait respectable, avec plus de 200 supports d’investissement et 2 fonds en euros. Avec la gestion sous mandat, Fortuneo Vie sera accessible dès 1000 € d’investissement.

Fortuneo Vie est un choix très pertinent pour les épargnants et s’affirme comme un excellent produit.

Découvrir l’assurance vie Fortuneo

 

logo bforbank

BforBank

BforBank propose deux contrats d’assurance vie dont les fonds en euros sont très performants : Euro Dolcea Vie avec 1,65 % en 2019 et Allocation Long Terme avec 2,40 % en 2019. Ce sont des contrats plutôt haut de gamme, à l’image de la banque en ligne, et sont donc accessibles avec un premier versement de 1 000€. Les seuils de versement sont ensuite bien plus raisonnables.

Continuer la lecture
On ne trouve aucuns frais sur les arbitrages ou sur les versements, les frais de gestion sont relativement bas : 0,60 % pour Euro Dolce Vie et 0,70 % sur Euro Allocation Long Terme, et 0,85 % sur les unités de compte des deux contrats. Pour les frais de mandat annuels, ces derniers s’élèvent à 0,10 % sur les unités de compte. On peut passer d’une gestion libre à un des quatre profils de mandats proposés, Sécuritaire, Prudent, Équilibré ou Dynamique.

On trouve deux options de gestion automatique. Celles-ci ne s’appliquent pas aux SCPI ni à l’OPCI. La première « Stop Win », permet de transférer les plus-values sur un fonds en euro. La seconde, « Stop Loss », donne la possibilité de transférer le montant restant investi dans une UC en cas de baisse de cette dernière sous un certain palier. Il est tout à fait possible de combiner ces deux options pour bénéficier à la fois de la sécurisation de ses performances et de la limitation de ses pertes sur les différents supports.

Une garantie plancher est également de la partie. Elle est disponible au moment de l’adhésion et peut être résiliée dès qu’on le souhaite si elle ne s’avère pas indispensable.

Enfin, le choix en unités de compte est tout à fait intéressant, avec 41 OPCVM très réputées, 2 OPCI et 8 SCPI.

Les contrats d’assurance vie BforBank ne souffrent réellement d’aucun défaut. Ils ont évolué de belle manière au cours des dernières années et sont d’ailleurs aujourd’hui récompensés par la presse financière comme en atteste notamment le « Label Excellence 2020 BforBank Vie » attribué par les dossiers de l’Epargne ou encore le trophée d’Or du Revenu 2020 dans la catégorie « contrat distribué sur internet » par le magazine Le Revenu.

Découvrir l’assurance vie BforBank

 

logo boursorama banque

Boursorama Banque

Le contrat Boursorama banque se place depuis plusieurs années déjà parmi les meilleurs contrats d’assurance vie du marché de la banque en ligne. Deux fonds en Euros sont disponibles, Eurossima et Euro Exclusif.

Le rendement est bon compte-tenu du contexte actuel de taux bas avec 1,15 % pour Eurossima et 1,55 % pour Euro Exclusif en 2019. À ses taux de rémunération très compétitifs, s’ajoutent une absence de frais d’entrée, de sortie ou d’arbitrage, et des frais de gestion tout à fait corrects à 0,75 % sur les fonds en euros et sur les unités de compte.

Continuer la lecture
Les gestions, libre et pilotée, s’obtiennent à partir d’un investissement de 300€, et le choix sera possible entre 4 différents mandats, Défensif, Équilibré, Dynamique ou Offensif.

On apprécie les nombreuses garanties disponibles, avec la garantie plancher, la garantie plancher indexée, la garantie vie universelle et la garantie vie entière.

Ces contrats d’assurance vie donnent accès à plus de 400 supports sélectionnés auprès de sociétés de gestion de renom et dans des secteurs d’activité et zones géographiques très nombreux.

C’est un contrat à la pointe, qui jouit d’une très bonne réputation, notamment grâce à ses frais réduits, ses hautes performances, et sa flexibilité. Boursorama Vie est ainsi régulièrement récompensé par la presse financière. A titre d’illustration, Boursorama Banque s’est vu décerner le « trophée Or des meilleurs contrats d’assurance vie distribués sur internet » et le « trophée Or des meilleurs contrats en euros » par le magazine Le Revenu en 2020.

Découvrir l’assurance vie Boursorama

 

logo ing

ING

Très complète, cette banque en ligne se doit de présenter un contrat d’assurance vie digne de ce nom, et dans ce domaine, il est clairement possible de parler de réussite. Avec des performances tout à fait respectables, une réelle accessibilité et des frais très bas, ce produit résume bien la politique d’ING.

Continuer la lecture
ING vie propose un fond en euros Eurossima parmi les meilleurs du marché, avec 1,15 % en 2019 et le fond Netissima rémunéré de 1,20 % à 1,70 % toujours en 2019. Ces contrats sont accessibles dès 300€ en gestion libre comme en gestion sous mandat.

On ne trouve aucuns frais d’entrée ou de sorties, et pas non plus de frais d’arbitrage sur les versements. Les frais de gestion sont très cohérents :

Sur les fonds en euros : 0,75 % par an de frais de gestion pour Eurossima et pour Netissima.

Sur les supports en unités de compte : 0,85 % par an de frais de gestion en gestion libre et 0,95 % par an de frais de gestion en gestion sous mandat.

ING Vie est un contrat à la hauteur de sa réputation et un excellent choix pour les épargnants.

Découvrir l’assurance vie Boursorama

 

logo monabanq

Monabanq

La banque accessible à tous dispose d’une offre de valeur avec notamment son assurance vie. Monabanq Vie Premium est un contrat comme on les aime, avec un taux de rémunération performant et des frais très bas.

Continuer la lecture
Deux fonds en euros sont disponibles, Eurossima et Netissima, et les deux offrent des performances de très bon niveau : Eurossima avec 1,15 % en 2019 et Netissima de 1,50 % à 1,70 % en 2019. Les frais ne viennent pas obscurcir le tableau, 0,75 % de frais de gestion pour Eurossima, 0,75 % par an de frais en gestion libre sur les supports en unités de compte et 0,95 % par an de frais en gestion pilotée. C’est tout, on ne trouve aucuns frais d’entrée ou de sortie, et pas non plus de frais sur les arbitrages.

Il est possible d’accéder à plus de 250 supports en unité de compte avec l’assurance-vie Monabanq. Cinq options de gestion, nous sont également proposées : transferts fractionnés, arbitrages programmés, maîtrise des moins-values, sécurisation des plus-values, et maîtrise des moins-values relatives. Les frais sur les options de gestion automatiques s’élèvent à 1 % du montant arbitré.

C’est un contrat relativement accessible, à 500 € sous réserve de mettre en place des versements libres programmés de 50 € par mois ou dès 1000 € sans obligation d’effectuer des versements programmés. A noter que Monabanq offre 75 € pour tout versement de 5000 € investis en gestion pilotée.

C’est donc un très bon produit que propose Monabanq, et on aime également la facilité de l’ouverture de ce contrat, qui ne prend généralement que quelques jours.

 

logo hello bank

Hello Bank !

Si Hello Bank joue clairement le jeu de la banque en ligne avec son compte courant et ses livrets d’épargne, pour l’assurance vie, celle-ci se repose en revanche complètement sur les contrats du groupe BNP Paribas qui ne sont clairement pas parmi les plus performants du marché. D’ailleurs, Hello Bank communique très peu sur son assurance vie et on comprend rapidement pourquoi.

Continuer la lecture
Hello Bank propose un seul contrat d’assurance vie multisupports sans frais d’arbitrage et de versement. Ses contrats BNP Paribas Multiplacements 2 et BNP Paribas Multiplacements Avenir ne sont plus commercialisés.

Le taux de rendement du fonds en euros de contrat assurance vie Hello Bank s’est élevé à 1,10 % en 2019.

Nul besoin d’aller plus loin : les contrats d’assurance vie proposés par Hello Bank sont loin de venir concurrencer les contrats des autres acteurs de la banque en ligne, c’est réellement un point qui devra être amélioré pour espérer attirer plus de clients.

Pourquoi souscrire à une assurance vie ?

Qu’il s’agisse de se constituer une source de revenus complémentaires, de préparer au mieux sa succession ou encore sa retraite, la souscription d’une assurance vie peut répondre à différents objectifs. Voici en détails les différentes raisons pour lesquelles disposer d’une assurance vie peut s’avérer judicieux.

Des avantages fiscaux indéniables

C’est un fait : l’assurance vie permet de bénéficier d’une fiscalité très attractive notamment à l’occasion des opérations de rachats. Pour comprendre ce mécanisme, il est utile de préciser que lors de chaque retrait, que ce dernier concerne une partie ou la totalité des encours versés, ce dernier est composé pour partie du capital détenu et des intérêts associés.

En cas de retrait sur une assurance vie, seuls les intérêts feront l’objet d’une taxation et non le capital. Une autre particularité fiscale à connaître autour de l’assurance vie est que la fiscalité qui sera appliquée prendra en compte à la fois l’âge du contrat et le moment de versement des primes.

D’un point de vue fiscal, le contrat d’assurance vie sera le plus intéressant au-delà de 8 ans d’existence dans la mesure où il sera alors possible de profiter d’une part d’un abattement annuel sur les intérêts et, d’autre part, d’un allégement du taux de taxation.

Une solution d’épargne à considérer

L’assurance vie peut également être souscrite dans une perspective de placement à long terme. En effet, dans un contexte général de taux d’intérêt historiquement bas, l’assurance vie apparaît comme un support d’épargne permettant à la fois la constitution d’un capital via des versements et la fructification de ce dernier grâce notamment aux avantages fiscaux associés.

Toutefois, pour les particuliers souhaitant ouvrir une assurance vie à des fins d’épargne, ces derniers doivent avoir conscience que les contrats en unité de compte sont sensibles aux évolutions des marchés financiers et le capital du souscripteur peut fluctuer et même subir des pertes plus ou moins conséquentes.

Un outil de protection pour ses proches et idéal pour une succession

Pour la préparation de sa succession, l’assurance vie est un produit à considérer attentivement. Le capital ainsi constitué sur un contrat d’assurance vie pourra faire l’objet d’une transmission à un proche en bénéficiant de dispositions fiscales très attractives.

La souscription d’une assurance vie permettra également de privilégier l’un de ses héritiers et même d’assurer la protection d’une personne ne faisant pas partie de la liste des héritiers.

Un instrument de préparation pour sa retraite

Outre les trois précédents motifs d’ouverture d’une assurance vie, cette dernière peut également être souscrite afin de disposer de revenus complémentaires, tout particulièrement au moment de la retraite.

En effet, l’assurance vie permet de retirer ses fonds soit sous forme de capital, soit à travers le versement d’une rente viagère. Cette disposition s’avère très intéressante car elle permettra au titulaire du contrat de percevoir des revenus stables jusqu’à la fin de ses jours.

A noter également que certains acteurs du secteur de l’assurance vie proposent à leurs adhérents de profiter d’un rachat programmé de leur contrat et qui va consister au retrait partiel de leur capital selon une périodicité et un montant déterminés préalablement et qui se poursuivra jusqu’à ce que le capital détenu sur l’assurance vie soit épuisé.

Fiscalité de l’Assurance Vie

Comme évoqué plus haut, l’assurance vie tient une large part de son attractivité de ses avantages fiscaux incontestables qui se concrétisent à la fois dans les domaines de la transmission de capital, de la succession et dans l’imposition des plus-values.

Fiscalité relative à la transmission de capital

L’une des particularités de l’assurance vie en matière de fiscalité est qu’en cas de décès de l’adhérent, un versement intégral du capital détenu sera effectué au profit des bénéficiaires décrits dans le contrat. Ces sommes bénéficieront d’une exonération totale de droits de succession sous réserve que celles-ci ne dépassent pas un montant fixé par l’administration fiscale.

Si la transmission concerne les héritiers de droit (conjoint, enfants), l’exonération sera intégrale et sans la moindre limite de montant ni d’âge.

Si la transmission est envisagée au profit d’autres bénéficiaires que ceux cités précédemment, l’âge de l’adhérent sera un critère déterminant pour la fiscalité qui sera appliquée aux sommes versées. Si ce dernier a moins de 70 ans, les taux d’imposition seront les suivants :

  • Pour une transmission d’un montant inférieur à 152 000 € : Aucun droit de succession
  • Pour une transmission d’un montant compris entre 152 000 € et 902 838 € : Taux d’imposition de 20 %
  • Pour une transmission d’un montant supérieur à 902 838 € : Taux d’imposition de 25 %

Fiscalité relative à l’imposition sur les plus-values

Il faut savoir que le titulaire d’une assurance vie a l’opportunité d’effectuer le retrait d’une partie ou de l’intégralité des fonds versés sur son contrat quand il le souhaite. D’un point de vue fiscal, il sera toutefois plus avantageux de réaliser cette opération au-delà des 8 ans d’existence du contrat.

En effet, avant cette échéance, toutes les plus-values réalisées par le biais des intérêts générés seront directement soumises à l’impôt sur le revenu et viendront s’additionner au revenu imposable à déclarer.

Si le titulaire de l’assurance vie souhaite retirer des fonds avant la 8ème année, il pourra s’orienter vers le « prélèvement forfaitaire libératoire ». Ce dernier correspond à un taux d’imposition de 35 % en cas de retrait avant la 4ème année et de 15 % dans le cas où l’opération s’effectue entre la 5ème et la 8ème année d’existence de l’assurance vie.

Dans l’hypothèse où le retrait s’effectue après la 8ème année, les plus-values feront l’objet d’une exonération n’excédant pas 4600 € annuels (célibataire) ou 9200 € (couple). Si les plus-values dépassent ces plafonds, le taux d’imposition sera alors de 7,5 %.

Comment souscrire à une assurance vie ?

Après avoir identifié les objectifs à atteindre en matière d’assurance vie, le particulier pourra aborder la phase suivante, à savoir celle de la souscription. Ce n’est nullement un hasard si l’assurance vie est considérée à juste titre comme le placement favori des français. En effet, à l’image des contrats multisupports qui permettent de placer son argent sur des fonds en euros ou en unités de compte, il sera tout à fait possible de concilier les performances et la sécurité au sein d’un contrat d’assurance vie.

Vers qui se tourner pour souscrire une assurance vie ?

Différents organismes commercialisent aujourd’hui l’assurance vie. Au premier rang de ces derniers figurent les banques ainsi que les compagnies d’assurance. Toutefois, du fait de la grande popularité de ce produit financier, d’autres acteurs ont fait leur entrée sur le marché comme par exemple les enseignes de la grande distribution.

La démarche de souscription proprement dite

Avant même de souscrire un contrat d’assurance vie, il est fortement recommandé d’analyser attentivement les différentes caractéristiques de ce dernier. Parmi celles-ci, le particulier devra plus particulièrement être attentif à :

  • La durée du contrat
  • Les modalités de retraits
  • Les dispositions pour désigner le bénéficiaire
  • Les frais inhérents au contrat (gestion, versements, etc …)
  • Les garanties proposées concernant le fonds en euros

A noter que le souscripteur devra renseigner attentivement la clause bénéficiaire du contrat (la plupart du temps le conjoint et les enfants) dans la mesure où celle-ci conditionnera les avantages fiscaux de l’assurance vie à l’occasion d’une succession.

Conformément au Code des assurances, tout organisme commercialisant l’assurance vie a un devoir d’information envers les souscripteurs. En tout état de cause, le particulier devra s’attacher, avant la signature de tout contrat, à ce que les données ci-dessous figurent expressément sur le document :

  • Délais nécessaires à la mise à disposition des fonds (retraits)
  • Modalité de versement de la rente
  • Valeurs de rachat

Comme pour tout contrat, celui d’une assurance vie ne sera valide qu’une fois que le demandeur aura transmis l’ensemble des pièces justificatives demandées. A noter que la procédure peut désormais être entièrement réalisée en ligne chez de nombreux acteurs du marché.

Dès le contrat signé, le souscripteur bénéficiera d’un délai de rétractation de 30 jours au cours duquel il pourra renoncer et récupérer les fonds versés. Si telle est sa volonté, l’envoi d’une simple lettre recommandé avec AR sera suffisant.

Petit lexique de l’assurance vie

Pour bien comprendre ce qu’est l’assurance vie, il est indispensable de se familiariser avec certains termes propres à ce domaine dont voici quelques-uns des principaux :

Contrat eurocroissance

Présenté comme la synthèse entre le fonds en euros et le contrat en unités de compte, le contrat eurocroissance a été créé en 2014 et a subi une profonde évolution lors de la promulgation de la loi Pacte en 2019. Bien qu’ayant de nombreuses similitudes avec le fonds en euros traditionnel, le contrat eurocroissance s’en éloigne du fait que l’assureur en garantit le capital et cela, uniquement au terme du contrat, autrement dit au-delà des 8 années de son existence. C’est en raison de cette particularité que le contrat eurocroissance est considéré à juste titre comme un fonds diversifié offrant à la fois de solides perspectives de rendement et une sécurisation certaine des fonds placés.

Fonds en euro

Le fonds en euro se définit comme le support financier composant une assurance vie. C’est sur ce fonds en euro que le capital versé par le souscripteur sera investi. L’un des atouts majeurs de celui-ci est que les sommes qui y seront versées seront garanties. En d’autres termes, le souscripteur pourra ici percevoir des intérêts chaque année par le biais d’un « effet de cliquet » sans risque de perte sur les fonds placés. Le fonds en euro fait l’objet d’une gestion par l’assureur dont les investissements réalisés se porteront en grande partie sur des emprunts d’état ainsi que sur des obligations d’entreprises. Les fonds restant seront, quant à eux, directement investis soit en actions, soit en produits dérivés ou encore en immobilier, ce qui représente un risque accru mais également un rendement plus important.

UC

Les UC (Unités de compte) désignent, dans le domaine de l’assurance vie, des supports d’investissement sur lesquels le souscripteur pourra déposer une partie ou l’intégralité de son capital. L’un des avantages des UC est que ceux-ci permettront de diversifier son portefeuille à travers l’acquisition d’actions, de fonds de placement ou encore d’obligations et d’ainsi diminuer le risque inhérent à ce type d’actifs tout en poursuivant sa recherche de rendement. Les fonds versés sur les UC sont directement investis sur les marchés financiers ou sur celui de l’immobilier.

Robot Advisor

Egalement connu sous le terme de robot conseiller, le robo advisor désigne une plateforme en ligne spécialisée dans le conseil en investissement financier. Le robo advisor est en fait une série d’algorithmes prenant en compte différentes données qui lui permettront de générer des conseils. Les principaux avantages d’un robo advisor sont notamment son prix, nettement inférieur à celui des acteurs classiques et son accessibilité puisque chaque souscripteur d’une assurance vie pourra bénéficier de conseil sans pour autant avoir besoin d’investir des montants très importants. Véritable conseiller financier digital, le robo advisor offre un suivi de qualité et personnalisable au profit du détenteur de l’assurance vie.

Arbitrage

L’arbitrage est une notion clé dans le monde de l’assurance vie. Il s’agit d’une réorientation partielle ou totale du capital versé sur le contrat et à destination d’un ou de plusieurs supports. Plus concrètement, un arbitrage va redistribuer les capitaux détenus sur le contrat d’assurance vie sans qu’il n’y ait ni entrée ni sortie de fonds. Il faut savoir qu’un arbitrage peut être exécuté soit manuellement par la volonté du détenteur du contrat, soit de façon automatique. Pour le cas d’arbitrages automatiques sans intervention manuel du souscripteur, la disposition doit figurer explicitement sur le contrat d’assurance vie.

Les critères pour sélectionner intelligemment une assurance vie

Pour faire fructifier son épargne, préparer sa retraite ou encore bénéficier à plein des avantages fiscaux offerts par ce produit, il y a tout intérêt à choisir consciencieusement son contrat d’assurance vie. Pour sélectionner une assurance vie offrant les meilleures dispositions, il est hautement recommandé de s’appuyer sur les critères de choix détaillés ci-dessous.

Des frais modérés

Comme tout produit financier, l’assurance vie est soumise à des frais qu’il convient d’analyser avant de souscrire. En effet, le niveau de tarification diffère significativement d’un acteur à l’autre et des frais trop importants impacteront inévitablement la rentabilité du contrat.

Le souscripteur devra notamment être attentif aux frais de versements ainsi qu’aux frais de gestion. Il est à noter que les contrats en ligne proposent pour la plupart des versements sans frais quand certains organismes facturent jusqu’à 5 % ce type d’opérations.

Les frais de gestion doivent également faire l’objet d’une attention toute particulière dans la mesure où ceux-ci pourront représenter entre 0,5 et 1 % des fonds versés. A ce titre, les frais de gestion ne seront pas identiques selon qu’il s’agit de fonds en euros ou d’unités de compte.

Dans le cas particulier des unités de compte, les frais seront naturellement plus élevés dans la mesure où ceux-ci prennent en compte les commissions prélevées pour la rémunération des entreprises spécialisées chargées de piloter les fonds.

Enfin, dernière catégorie de frais à ne pas négliger dans son choix, les frais d’arbitrage sont appliqués lors de chaque transfert de fonds entre deux supports. Certains acteurs proposent régulièrement un nombre défini d’arbitrages sans frais au cours de l’année.

La question des frais est centrale dans le processus de réflexion car ces derniers impacteront directement les performances du contrat d’assurance vie.

La diversités des Unités de Compte (UC)

Autre critère de choix pour identifier le meilleur contrat d’assurance vie, il convient d’évaluer le nombre comme la qualité des supports en unités de compte proposés. Plus ils seront nombreux et meilleures seront les opportunités de diversifier son portefeuille pour diminuer le risque indissociable des UC.

Toutefois, les performances des unités de compte sont tout aussi essentielles et il sera indispensable de s’assurer que les fonds proposés soient du niveau attendu dans ce domaine. Au sein d’une classe d’actifs, le différentiel de performance peut s’avérer très important d’un contrat à l’autre.

Si le fonds en euros apparaît comme le support offrant le meilleur niveau de sécurisation des fonds, il est incontestable que la baisse générale des rendements sur le marché rend d’autant plus attractifs les UC. Pour évaluer les performances d’une UC, il sera judicieux de se tourner vers des analystes spécialisés dans l’analyse des fonds.

Un assureur de confiance

Davantage que le contrat d’assurance vie en lui-même, le souscripteur devra s’attacher à bien choisir l’acteur chez lequel il envisage de souscrire un tel produit. Que cela soit une banque, une mutuelle ou encore un assureur, la réputation de l’organisme sera un précieux indicateur dans le processus de sélection.

Les différents acteurs du secteur de l’assurance vie se livrent une compétition acharnée pour attirer de nouveaux clients notamment via l’octroi de bonus ou de taux bonifiés sous conditions. Outre les caractéristiques de leurs contrats d’assurance vie, ces organismes doivent également être en mesure de proposer des options de prévoyance qui seront des garanties sur les fonds transmis en cas de décès de l’assuré. Ces options peuvent, selon le prestataire, être soit intégrées au contrat soit nécessiter une souscription additionnelle.

Des modes de gestion adaptés à vos besoins

Autre point à étudier dans le choix de son assurance-vie, le contrat doit offrir des modes de gestion en phase avec les objectifs poursuivis par le souscripteur. A cet effet, les options d’arbitrage seront des instruments de tout premier ordre pour une gestion optimale de son capital. Parmi les options les plus intéressantes se trouve par exemple l’option Stop loss permettant de limiter les risques de perte.

D’autres options sont également disponibles selon l’organisme d’assurance vie à l’image de la sécurisation des plus-value ou encore le rééquilibrage automatique entre fonds en euros et UC. Point important cependant : ces options peuvent être gratuites ou payantes selon le prestataire. Les modes de gestion proposés sont ainsi des critères à part entière dans la démarche de souscription d’une assurance vie.

Des fonds en euro intéressants

Impossible de lister tous les critères à prendre en compte dans la sélection de son assurance vie sans aborder la question des performances du fonds en euros. Dans ce domaine, les différences entre les contrats en terme de taux vont du simple au triple.

Pour comprendre un tel écart de performance, il faut savoir que ces fonds ne sont pas constitués à l’identique et la part d’obligations, d’actions ou encore de fonds en euros immobiliers expliquera ces divergences entre les contrats d’assurance vie.

Il est nécessaire de préciser que les fonds en euros qui affichent actuellement les meilleures performances imposent que le souscripteur accepte de placer une partie de son capital sur des unités de compte ce qui suppose une relative acceptation du risque.

Obtenez votre devis en ligne