La fixation du taux du livret A, en fonction des besoins de l’Etat

Le Livret A est une réelle institution en France malgré l’avènement des livrets d’épargne sur internet. Toutefois, des règles strictes régissent le fonctionnement du produit d’épargne préféré des Français, à commencer par la fixation de son taux d’intérêt.

Le taux du Livret A

En premier lieu, il est important de rappeler que le Livret A existe depuis le mois de mai 1818. A l’époque et jusqu’à un passé proche, il n’y avait que la Caisse d’épargne qui pouvait le proposer. Depuis 2009, toutes les banques, notamment celles en ligne peuvent proposer le Livret A à leurs clients, sachant qu’un particulier ne peut en détenir qu’un seul.

Concernant son taux, il est fixé par l’Etat puisqu’il s’agit d’un livret réglementé, à la différence des livrets déréglementés que l’on peut trouver sur internet. Le taux du Livret A dépend de nombreux paramètres, et notamment, de l’inflation. Afin que l’épargne des Français ne pâtisse pas de l’inflation, les responsables politiques en charge peuvent augmenter comme diminuer le taux.

Aussi, certaines fluctuations peuvent être dues à des crises économiques comme en 1981 ou encore 1975 lorsque le taux a atteint des records à près de 7,50% et 8,50%.

Entre 1,25% et 4% depuis l’an 2000

Ces dernières années, même si le taux moyen a été de 2%, certaines périodes ont connu des fluctuations certaines. En effet, en 2008, le taux était de 4%, alors qu’en 2009, il était de 1,25%. Dernièrement, en aout 2011, il a été fixé à 2,25% alors qu’il était de 2% en février 2011, l’objectif étant de faire en sorte que les économies des Français ne soient pas touchées par l’inflation de cette année.

Les pouvoirs Etatiques n’hésitent pas à utiliser le taux comme d’un curseur afin de faire en sorte que les Français épargnent quand l’Etat a besoin de fonds pour financer des projets (augmentation = logements sociaux comme actuellement), ou, a contrario pour relancer la croissance (baisse des taux = dépense plutôt qu’épargne). Notons enfin que tous les 6 mois le taux du Livret A est susceptible d’être revu.