L’épargne est-elle importante lors d’un rachat de crédit ?

Malgré un contexte socio-économique souvent incertain (réforme, élections, crise économique…), les Français continuent à épargner. Toutefois, l’épargne est-elle un atout dans le cadre d’un regroupement de crédits ? Voici quelques éléments de réponse.

Le rachat de crédit, comme l’épargne pour anticiper des imprévus

Par définition, le rachat de crédit est une opération de banque permettant de rembourser par anticipation le capital restant dû de son crédit (immobilier et/ou consommation) afin de le substituer par un nouvel emprunt à mensualité réduite et adaptée à ses finances et ses projets.

Permettant de réorganiser efficacement et durablement les finances d’un emprunteur, le rachat de crédit, qui concerne tous les profils emprunteurs et toutes les catégories socioprofessionnelles, et l’épargne peuvent avoir plusieurs objectifs communs à savoir : anticiper des imprévus, réaliser un ou plusieurs projets sans augmenter son taux d’endettement ou encore améliorer sa capacité d’emprunt. Par ailleurs, contrairement à une demande de crédit immobilier, l’épargne ne peut pas être utilisée lors d’un rachat de crédit.

L’épargne est-elle un atout lors d’un rachat de crédit ?

Un emprunteur ayant une ou plusieurs épargnes, passe pour quelqu’un de sérieux aux yeux des banques lors d’un regroupement de crédit. Il sera toujours en meilleure position pour négocier les meilleures offres de financement en vigueur.

Cependant, si avoir de l’agent de côté peut être un gage de confiance lors d’un rachat de crédit, il faut savoir que disposer d’une ou plusieurs épargnes n’est toujours pas synonyme d’obtention d’un rachat de crédit.

A savoir que le financement d’un regroupement de crédits est soumis à plusieurs critères à savoir : une situation professionnelle stable, un taux d’endettement raisonnable (moins de 33 % des revenus nets), absence de fichage (FICP, FCC). Le demandeur d’un rachat de crédit doit aussi avoir un comportement bancaire seine pendant les mois qui précèdent sa demande.

Rachat de crédit pour épargnant : désendetter ou économiser ?

Les emprunteurs détenant une ou plusieurs épargnes doivent se poser plusieurs questions avant de faire un regroupement de crédit. Le premier réflexe doit permettre de comparer le taux d’intérêt proposé pour le rachat de crédit et la rémunération de l’épargne.

Cependant, si le niveau du taux d’intérêt est nettement inférieur au taux rémunération de l’épargne, il est recommandé de placer son argent et faire un rachat de crédit. Par contre, cette opération bancaire n’est pas intéressante financièrement si le taux proposé pour l’opération est très élevé. A savoir que le rachat de crédit peut avoir, tout de même, d’autres motivations que l’obtention de meilleures conditions de financement par rapport à ses conditions initiales de crédits.

Par ailleurs, pour évaluer la nécessité de faire un rachat de crédit quand on dispose d’une ou plusieurs épargnes, il est recommandé de solliciter les services d’un intermédiaire bancaire spécialisé en la matière comme Solutis. La simulation gratuite et sans engagement de regroupement de crédit proposé par ce professionnel permet d’évaluer l’intérêt d’une telle opération ou encore de pré-visualiser l’état de ses finances après un regroupement de prêts (immobilier, consommation)