Combien de fans pour les banques en ligne sur Facebook ?

Depuis l’avènement des réseaux sociaux, et plus précisément de Facebook, il y a 5 ans, ces plateformes ont pris une importance étonnante dans le quotidien de millions de personnes. C’est pourquoi les marques y sont présentes, notamment les établissements virtuels.

Facebook, itinéraire d’un phénomène de société

Clairement, en l’espace de 5 ans, Facebook a réussi à attirer 1 milliard de personnes, c’est évidemment un record toute catégorie. Depuis le lancement depuis sa chambre d’étudiant, Mark Zuckerberg a su développer son réseau social, au point qu’il soit aujourd’hui coté en bourse. Face à un tel engouement, les entreprises investissent des budgets de plus en plus conséquents pour améliorer leur notoriété sur ce réseau social notamment.

Ainsi, elles organisent des jeux, développent des applications et tiennent leurs « fans » (= personnes suivant le flux d’une marque) au courant de toutes les nouveautés. Autrement dit, Facebook est devenu un canal de communication à part entière comme peut l’être un site web par exemple.

Les banques en ligne jouent plus ou moins le jeu

Les banques en ligne se doivent d’être présentes sur la toile puisque tout ou presque est dématérialisé. Ainsi, elles peuvent entretenir un dialogue avec leurs clients via les réseaux sociaux.

La banque en ligne la plus active sur Facebook est ING Direct. L’établissement originaire des Pays-Bas a de suite compris les intérêts d’une communication via ce levier. En parallèle de campagnes publicitaires performantes (web, télévision), ING Direct est très performante sur Facebook puisqu’elle compte plus de 52 000 fans à ce jour.

Deux autres banques en ligne se démarquent, il s’agit de Fortuneo et de BforBank qui comptent respectivement 7 950 et 7 340 fans. Enfin, Boursorama et Monabanq ne comptabilisent quant à elles que 1 860 et 1 200 fans. Les actions menées sur Facebook sont donc à géométrie variable à ce jour pour les acteurs bancaires en ligne. Pourtant, il s’agit d’un moyen efficace de toucher une cible jeune en proposant des contenus novateurs (infographie, conseils, etc…) tout au long de l’année.