Notre avis sur Cofidis

Il semble que nous connaissions tous les plus grandes sociétés de crédit à la consommation représentées sur la toile.

Et Cofidis est l’une d’elles. Comme ses consœurs, elle appartient désormais à l’un des 5 grands groupes bancaires, Younited Credit mise à part.

Ces derniers contrôlent tout le secteur de la banque et du crédit, de la banque de dépôt à la banque en ligne, à chaque fois avec des filiales dédiées, et sur chaque secteur d’activité.

On n’est donc pas surpris quand on apprend que Cofidis exporte son savoir-faire dans sept autres pays Européens.

Masi pour nous, Cofidis, est-ce vraiment intéressant ?

Qui est Cofidis ?

Cofidis est donc une filiale de la caisse fédérative du Crédit Mutuel, celle qui possède également la filiale Crédit Mutuel Assurances.

Et pour compléter ce que nous disions plus haut, Cetelem et Cofinoga  appartiennent au groupe BNP Paribas, Sofinco, au Crédit Agricole et Financo au Crédit Mutuel Arkéa.

Bizarrement, le groupe BPCE et la Société Générale ne sont pas (ou plus) représentés dans ce secteur d’activité.

Au départ, Cofidis (COmpagnie FInancière de DIStribition) est une invention des 3 Suisses.

Le catalogue de vente par correspondance cherche alors à boosté ses ventes.

Et quoi de mieux que le crédit pour parvenir à ses fins ? C’est donc à cette fin que naît Cofidis en 1982. Elle appartient au Crédit Mutuel depuis 2008.

Découvrez l’offre complète de Cofidis

Les crédits.

Regardez bien le nombre de prêts que Cofidis vous propose.

Entre les prêts auto et autres véhicules, les travaux, le prêt personnel… La liste peut vite monter. Et bien j’ai une surprise pour vous.

En fait, tout cela, ce n’est qu’un seul prêt. Une seule ligne de prêt.

Quelque soit le choix que vous fassiez, vous retomberez toujours irrémédiablement sur les mêmes résultats. Prêts travaux ou prêt bateau, c’est exactement la même chose.

Dès lors, pourquoi ne pas proposer simplement une seule ligne de prêt, capable d’englober tous les besoins, plutôt que de décliner un listing impressionnant, à des seuls besoins statistiques ?

Il peut y avoir aussi une autre explication à ce phénomène ; une seule ligne de prêt de 35 000 € maximum sur une durée de 7 ans, à un taux compris entre 1,90 % et 20,25 % (!!!), selon la durée finale de l’emprunt et la somme d’argent empruntée.

Peut-être que le simulateur en ligne est défaillant. Ce serait presque plus grave.

Car il prouverait soit une incompétence, soit une négligence, soit une volonté de ne pas dévoiler les résultats réels des simulations…

Quoiqu’il en soit, tous les prêts à la consommation semblent logés à la même enseigne.

Maintenant que vous le savez, avouez que cela a un côté pratique. Vous n’aurez besoin que d’une seule simulation chez Cofidis…

Le crédit renouvelable.

Vous le savez le crédit renouvelable a subi sa mue.

Moins dangereux, parce qu’avec des durées de remboursement désormais limitées, il est toujours préférable d’user de ces aides à la consommation avec parcimonie, tant il est aisé de tomber dans son piège.

Ici, le TAEG est annoncé naviguant entre 11,90 % et 20,26 %, en fonction des sommes empruntées et de la durée initiale choisie. Cofidis vous laisse le choix entre une solution Confort, Rapide ou carrément Express.

Et bien entendu, ce crédit renouvelable n’est pas seul. Il est accompagné d’une carte bleue permettant donc le paiement, au choix, au comptant ou à crédit.

Ce système de fonctionnement est très pervers, car il nous endette à chaque utilisation, nous délivrant une liberté très entravée à la consommation.

Néanmoins, il faut croire que le concept séduit, puisqu’il a envahi plusieurs univers, dont celui des cartes prépayées comme la Carte Zéro. Le principe est le même.

A chaque fois que vous utiliserez votre carte bleue à crédit, le montant sera prélevé sur votre crédit renouvelable.

Et les mensualités se mettront en route toutes seules sur votre compte bancaire.

Cliquez ici pour découvrir Accessio le Crédit Renouvelable par Cofidis

Le rachat de crédits.

Cofidis n’a pas la chance de pouvoir profiter de l’expertise de société comme BNP Paribas Personal Finance ou encore le CFCAL (comme Cetelem et Financo), pour l’aider à développer ses produits de rachats de crédits.

En effet, les spécialistes sont peu nombreux en France, et ces derniers sont surtout recherchés pour les rachats de crédit complexes, entrainant la reprise de patrimoine immobilier.

Chez Cofidis, le rachat de crédits se limite donc à la partie consommation. La durée du rachat est limitée à 6 ans.

Quant à l’enveloppe maximale, elle est de 80 000 € de capital. Le taux variera entre 6,57 et 20,25 % On peut facilement la comparer à un prêt personnel classique.

Rien ne le différencie d’ailleurs d’un prêt à a consommation standard. Finalement, Cofidis ne semble pas développer d’appétits particuliers pour ce genre de produits.

Simulez votre demande de rachat de crédit avec Cofidis

Le paiement à crédit.

Dans la même logique que la carte Pass chez Carrefour par exemple, ou mieux, que la Carte Zéro, Cofidis a poursuivi dans le dépoussiérage du crédit renouvelable.

Désormais, et grâce à 1Euro.com, vous pouvez payer toutes vos courses en ligne à crédit. Le principe est éligible chez plus de 350 enseignes de marchands en ligne.

Au moment de régler vos achats, cliquez sur 1Euro.com, et faites en direct votre demande de crédit renouvelable à Cofidis.

Dès l’acceptation, le marchand est payé par 1Euro.com et vous êtes prélevés sur votre compte bancaire, selon les mensualités que vous avez envisagé. C’est comme un paiement en plusieurs fois.

On comprend l’avantage qu’il peut y avoir à fonctionner directement avec des comptes sécurisés en ligne, plutôt que d’impliquer sa propre carte bleue dans un achat en ligne.

Niveau sécurité des moyens de paiement, c’est sûr, c’est mieux. Sauf que 1Euro.com vous demande de lui adresser votre RIB…

Par mail. Il semble y avoir une faille… à moins que votre boîte mail soit plus sécurisée qu’un site de paiement en ligne…

Cofidis déploie d’autres cartes bleues adossées à des prêts renouvelables, comme la carte 4 étoiles, que l’on peut apparier avec Paypal et qui est utilisable dans le réseau 4 étoiles.

Pour une réserve avec des vues plus larges, optez pour Fraxio. Sa carte bleue est utilisable partout, et pas limitée à un réseau.

Projexio.

Et puis, au beau milieu de tous ces produits très classiques, on trouve Projexio.

Projexio, c’est un crédit sur 15 ans, exclusivement destiné à l’amélioration de l’habitat ou à la production d’énergie sur l’habitat.

Projexio est donc un prêt immobilier, uniquement réservé à l’usage des personnes désireuses de lancer des travaux dans un logement dont ils sont forcément propriétaires.

On aurait aimé avoir plus de détails sur ce prêt, mais Cofidis est assez avare en renseignements.

Les assurances.

Alors que les concurrents ne s’attardent pas trop sur les contrats d’assurance, Cofidis tient à sa gamme de contrats d’assistance et de prévoyance.

Bien sûr, vous trouverez une assurance emprunteur. Il aurait été surprenant que ce ne soit pas le cas.

Mais d’autres garanties sont également disponibles. On parle d’assurance hospitalisation, d’assurance chômage ou encore d’une Décès/Invalidité Totale (D/IT). Les contrats sont plutôt bien sentis, car ils viennent en complément de complémentaires santé par forcément efficaces.

En effet, l’obligation pour tous les employeurs d’offrir à leurs salariés une protection santé, et d’en régler au moins la moitié de la cotisation annuelle, a eu un effet secondaire très négatif.

Certains salariés jouissaient d’une très bonne couverture santé, et se sont vus forcés de souscrire à la mutuelle choisie par leur nouvelle entreprise, avec des niveaux de garantie bien plus bas. Le seul recours devient alors d’aller chercher des garanties complémentaires auprès des assureurs.

C’est donc le cas d’Hospi’Protec, qui garantit une indemnité journalière en cas d’hospitalisation.

Ce type de contrat n’est à souscrire qu’en cas de manque de la complémentaire santé sur ce point. Cofidis sépare son contra en deux, selon l’âge ; les plus et moins de 60 ans. Mais sachez que pour 13,90 € par mois, en cas d’accident, vous percevrez une indemnité journalière de 60 €, sans franchise de temps.

Preventio s’inscrit dans le même esprit. Il s’agit d’une assurance D/IT.

Le but est de préserver les proches du dénuement à la disparition ou à l’invalidité de l’un des leurs. A une hauteur de 16 € de cotisation mensuelle, vous pourrez prétendre à un capital de 34 000 €, et à une rente mensuelle de 3 000 €, soit un total de 70 000 € sur un an.

Cela ressemble fortement au contrat décès toute cause, qu’avait alors sorti le géant Américain AIG.

Pour 10 € par mois, toute personne de moins de 40 ans garantissait 90 000 € de capital en cas de décès ou d’invalidité, qu’elle qu’en soit la cause.

Parmi ces contrats d’assurance, vous trouverez donc également le contrat d’assurance chômage, Idemni+.

Le but est de garantir un complémenta de revenu. Attention aux chants des sirènes. Ce type de contrat est loin d’être indispensable.

D’abord parce qu’ils sont limités dans le temps, pas plus de 6 mois d’indemnisation.

Mais avant même que l’assurance vous couvre, vous aurez d’abord respecté un délai de carence de 6 mois. J’espère que vous aurez retrouvé du travail avant. Mais pour le coup, vous aurez perdu vos 16 € de cotisation mensuelle.

Pour information, la somme ne peut pas dépasser 600 € par mois, pendant 6 mois, après 6 mois de carence et sous conditions que vous soyez en CDI.

Conclusion.

Cofidis fait son travail de marchand de prêt à la consommation sur internet.

Ses tarifs semblent plus élevés que ceux de la concurrence.

Mais, quand tous les résultats sont exactement semblables pour chaque simulation, quelque soit le projet envisagé (voiture, travaux, vacances…), peut-on donner un quelconque crédit à ses résultats ?

Avouez que c’est assez surprenant, de décliner autant de lignes de prêt fictives pour ne commercialiser qu’un seul prêt au final.

Il faut reconnaitre qu’en matière d’endettement des ménages, Cofidis sait s’y prendre.

Dit comme ça, c’est un peu violent.

Mais malgré tout, les trésors d’imagination qu’il a fallu déployer pour inciter les ménages à la consommation, ou leur permettre d’accéder à la consommation, témoignent bien du fait que les financiers sont des êtres qui peuvent se révéler très créatifs.

Le prêt Projexio, quant à lui, semble très intéressant.

D’abord, parce qu’il permet enfin d’envisager des travaux sans être forcés de passer par sa propre banque et sans pour autant devoir la quitter non plus.

Le créneau est très bon, et ce positionnement est très intelligent de la part de Cofidis.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat sans domiciliation bancaire, c’est vraiment une excellente idée.

En ce qui concerne les contrats d’assurance, il faudrait pouvoir les comparer à d’autres produits équivalents.

Mais une chose est sûre, vous pouvez d’ores et déjà vous habituer à ce genre de garanties, délivrées seules en complément d’autres contrats aux garanties insuffisantes.

Avec le développement des complémentaires santé tel qu’il se produit, beaucoup de salariés se retrouvent avec les garanties et ne peuvent lus que compléter ces garanties.

Cofidis semble déjà positionné sur le marché des sur-complémentaire santé…

Découvrez l’offre de Cofidis en cliquant ici