L’assurance-vie en france : Fonctionnement

Mais pourquoi donc l’assurance vie est et reste encore aujourd’hui inévitable en France pour tout épargnant ?

L’assurance vie sert à valoriser son épargne, à protéger ses proches, à constituer des revenus complémentaires, à transmettre son patrimoine…. Bref il semblerait qu’à tout moment de sa vie, l’assurance vie soit LA solution.

Nous allons vous expliquer de manière synthétique pourquoi l’assurance vie représente aujourd’hui plus d’un tiers de l’épargne des Français. Et si vous souhaitez plus de détails sur le fonctionnement de l’assurance vie, cliquez ici.

Une enveloppe économique complète

L’assurance vie est une opération de capitalisation, le souscripteur paie des primes de manière ponctuelle ou régulière, cette épargne est investie sur les supports financiers de son choix. Selon le contrat qu’il a choisi la gamme des supports financiers (unités de compte) est plus ou moins importante, une vingtaine pour les contrats d’entrée de gamme, et près d’un millier pour les contrats haut de gamme.

L’allocation financière qu’il choisira, c’est-à-dire les unités de compte, dépendra de son profil de risque. Les unités de compte permettent un investissement collectif sur tout type de marché : action, obligation, monétaire, immobilier, … et sur toute zone géographique : France, Europe, émergents, international, …

Une personne ayant une aversion forte aux risques optera pour les supports les plus sûrs, mais devra se contenter d’une rentabilité limitée (1.5% à 2% par an). Alors qu’un investisseur averti ayant du temps devant lui va opter pour une allocation diversifiée dynamique, il risque de voir son épargne fluctuer à la baisse, mais son potentiel de gain sera d’autant plus important dans le temps.

En plus de permettre un investissement économiquement diversifié par le biais des unités de compte, l’assurance vie est un placement très souple. Le versement des primes se fait au rythme et selon les possibilité du souscripteur, qui peut à tout moment récupérer son épargne, il n’y a pas de durée de blocage imposée.

La seule durée est de nature fiscale, c’est au terme de 8 ans que la fiscalité est la plus avantageuse.

 

Une enveloppe fiscale avantageuse

L’assurance vie a sa propre fiscalité qui est différente selon la date d’ouverture du contrat et la date de versement des primes versées.

A noter que la fiscalité n’est applicable qu’en cas de retrait total ou partiel de son épargne, ce qui permet de reporter la fiscalité pendant tout son investissement.

Une réforme de la fiscalité est venue alléger la fiscalité pendant les 8 premières années du contrat, mais pour les personnes disposant de plus de 150.000 € en assurance vie, la fiscalité après 8 ans a été alourdie (cf. tableau).

Toutefois malgré cette réforme, la fiscalité de l’assurance vie pendant l’investissement reste préférable au droit commun de la fiscalité sur les placements financiers.

Cet intérêt fiscal est d’autant plus important en matière de transmission.

Le bénéficiaire du contrat d’assurance vie est en effet exonéré de droits de succession jusqu’à 152.500 € de capitaux perçus si les primes du contrat ont été versées avant les 70 ans du souscripteur.

L’abattement de 152.500 € vient s’ajouter à l’abattement de droit commun dont bénéficient les héritiers en fonction du lien de parenté qu’ils ont avec le défunt.

C’est grâce notamment à cette fiscalité que les épargnants optent pour l’assurance vie dans le cadre de la protection de leur proches et la transmission de leur patrimoine. Mais l’aspect juridique augmente aussi cet attrait de l’assurance vie.

 

Une enveloppe juridique à part

Comme l’assurance vie a sa propre fiscalité, elle est également une enveloppe juridique régie par ses propres règles. Ainsi en cas de décès du souscripteur, l’épargne investie en assurance vie ne suit pas les modalités de la succession, le bénéficiaire de l’assurance vie est désigné librement, ce qui peut servir à favoriser telle ou telle personne.

C’est donc grâce à ses spécificités économiques, fiscales et juridiques que l’assurance vie reste l’outil indispensable dans la gestion de son patrimoine à toutes étapes de sa vie d’investisseur.