N26 Avis

Top 3Banques en ligneDétails
HelloBankVoir l'offre
INGDirectVoir l'offre
MonabanqVoir l'offre

Jusqu’à présent, au cours de votre vie, vous avez connu les banques de dépôt, classiques, et permettant la gestion de compte ainsi que l’accès à tous les produits et services aujourd’hui commercialisés par les banques. Ensuite, vous avez sûrement du faire attention aux banques directes, présentes par téléphone et même minitel. Dès le début des années 2000, les banques se sont mises à l’internet, permettant parfois de consulter son compte en ligne. Puis, très vite, sont arrivés les pures players, ces banques comme ING Direct, Boursorama Banque ou Monabanq, qui ont contribué à révolutionner notre rapport à la banque.

La technologie aidant, elles se sont améliorées, ont su renforcer leurs offres et s’apparentent aujourd’hui à des banques plus en phase à nos besoins d’autonomie et de responsabilisation. Au même moment, ce sont les cartes bancaires prépayées qui se sont développées. Les offres se sont multipliées et les services sont toujours plus performants. Mais, ces toutes dernières années, d’autres acteurs envahissent le marché bancaire, ce sont les néobanques. Encore différentes, elles permettent la gestion de compte directement sur smartphone. N26 est de celles là.

Et, comme toutes ses consœurs, N26 n’est pas un ersatz de banque de dépôt. Ces Fintechs, mélanges de start-up technologiques et financières, apportent encore un souffle nouveau, notamment en termes de simplicité et de mobilité, tout en conservant des tarifs très bas, proches de ceux pratiqués par le pures players, et même inférieurs quand c’est possible. Mais le plus de ces banques d’un nouveau genre, c’est la vitesse de transfert des fonds. Déjà, aujourd’hui, un transfert instantané via sms est possible. Qui sait si demain il ne suffira pas de dire à notre application à qui verser les fonds et pour quel montant ? Et l’opération se fera dans la seconde…

N26 fait donc partie de ces néobanques qui avancent à vitesse grand V. Elle est aujourd’hui concurrencée par Ferratum Bank sur toute l’Europe. Car les deux banques ne se limitent pas à un seul pays. N26 est déjà présente dans la plupart des pays Européens et le nombre de clients de la banque mobile Berlinoise ne cesse de croître. Ici, tout se passe par téléphone, par application interposée. Vous n’avez même plus besoin de votre ordinateur pour suivre vos comptes. Mieux, les transferts d’argent, la gestion de l’épargne et même la mise en place de crédits se fait directement via mobile.

Ouvrir un compte

 

Le compte en banque et la carte bleue Mastercard selon N26.

Le principe d’une néobanque, c’est d’accélérer le temps. Toujours plus vite, toujours plus souple, toujours plus accessible et simple. Et bien entendu, des prix qui correspondent à ceux pratiqués par les pures players, que nous connaissons bien dorénavant. Avant de détailler les tarifs, reprenons les différents formules de N26 :

  • D’abord, une formule de base, baptisée sobrement N26, et entièrement gratuite pour toutes les opérations du quotidien ;
  • Ensuite, une formule N26 Black, comprenant une option supplémentaire, développée plus bas ;
  • Enfin, une formule N26 Business, encore en version de développement conjoint à l’utilisation (autrement appelée version Beta). Elle est spécialement dédiée aux auto-entrepreneurs (en effet, la loi impose aujourd’hui à ces derniers de bien séparer leur compte personnel de leur compte d’activité)…

Débutons avec la version de base. Ici, tout est gratuit (ou presque). La carte bleue est offerte et les paiements réalisés avec cette dernière sont gratuits, même en devises étrangères. Un plus par rapport à toutes les banques en ligne. Et en ce qui concerne les retraits au distributeur, les 5 premiers de chaque mois sont également gratuits, en zone Euro. Au-delà, chaque retrait est facturé à hauteur de 2 €. Pour les retraits hors zone Euro, il faut compter une commission de 1,7 % du montant retiré. C’est encore moins cher que les banques en ligne, qui facturent en général autour de 2 %. Mais bien sûr, il existe une condition pour pouvoir bénéficier de tous ces avantages. Et elle est très simple à remplir ; utiliser sa carte bleue en paiement eu moins neuf fois par trimestre… Rien d’infaisable. Et le niveau de votre revenu importe peu, même pas du tout, puisque les seuls justificatifs demandés sont ceux relatifs à votre identité.

Ce qui change dans la version Black N26, c’est une cotisation mensuelle de 5,90 €. Mais grâce à ce forfait supplémentaire, non seulement vous n’êtes plus obligé d’utiliser votre carte bleue neuf fois par trimestre, mais de surcroît, les retraits en devises étrangères deviennent gratuits également. Autant dire que cette formule est réservée aux personnes qui sont amenées à voyager beaucoup.

Concernant la version Business N26, la seule chose qui change par rapport à la version de base est un cashback de 1 centime d’Euro à chaque paiement réalisé. Pour le reste, tout est identique. Enfin une banque qui ne profite pas du statut de professionnel de ses clients pour surfacturer ses services. Avec tout ça, on oublierait presque de préciser que pour chaque formule, une assurance relative aux moyens de paiement (et donc au smartphone) est directement comprise dans le compte bancaire, gratuitement bien sûr…

 

Les avantages à souscrire chez N26.

Outre les tarifs décrits ci-dessus, et qui se comptent au nombre des avantages, on peut rajouter d’autres particularités séduisantes. Elles se nomment MoneyBeam, TransferWise ou RealTime. MoneyBeam, c’est ce qui vous permet de transférer de l’argent par sms ou par email. TransferWise, c’est l’application qui vous permet de transférer de l’argent en 19 devises différentes. Quant à RealTime, elle affiche instantanément toutes les opérations réalisées. Ainsi, si vous voyez apparaître une opération sur votre smartphone alors que vous n’avez rien fait, vous savez dans la seconde que votre carte a été volée.

Mais pas de panique. Car l’autre gros avantage de N26, c’est le pilotage intégral de la carte bleue. Vous pouvez activer et désactiver la carte depuis votre smartphone. Mais vous pouvez également changer le code PIN à quatre chiffres de votre carte quand bon vous semble. Et mieux encore, vous augmentez ou baissez vous-même les plafonds de paiement et de retrait de votre carte, toujours depuis votre smartphone. De cette façon, si vous devez prêter votre carte bleue momentanément, rien ne vous interdit d’en limiter l’usage et d’en changer le code sitôt l’opération effectuée, pour éviter l’abus. Et le tout se fait instantanément, bien sûr.

Aujourd’hui encore, personne sur le marché ne permet autant de souplesse avec sa carte bleue. Le pilotage des différents éléments reste la prérogative des conseillers bancaires dans tous les établissements, même en ligne. Seule Lydia s’approche de cela, mais ce n’est pas encore une néobanque.

Pour finir, sachez que vous pouvez devenir client chez N26 en 8 minutes, montre en main. Téléchargez l’application, renseignez les champs et munissez-vous de votre carte d’identité ou de votre passeport. Un conseiller vous appelle, vérifie vos informations avec vous, et prend deux photos. L’une de vous, l’autre de votre justificatif d’identité. Voilà, votre compte est ouvert et votre carte bleue ne saurait tarder à arriver. Dès lors, il ne vous reste plus qu’à l’activer via l’application. C’est simple, rapide et très efficace.

Ouvrir un compte

 

Qu’y a-t-il d’autre chez N26 ?

Contrairement à d’autres entités du même genre, N26 n’est pas une société qui intègre des compétences en les rachetant. Le principe ici est plutôt la fédération de ces compétences autour d’un pôle, d’un hub technologique. Ainsi, chacun développe avec les autres, mais conserve son indépendance. Un peu sur le principe de l’open source. Ces Fintechs s’agrègent au projet global et développent leurs produits et services. De fait, MoneyBeam et TransferWise sont donc plus associées à N26 que véritablement partie intégrante de la société N26. Et d’autre Fintechs, avec d’autres services spécialisés vont encore venir enrichir l’offre N26. Déjà, en Allemagne, les clients N26 ont le loisir de demander un crédit, entièrement en ligne, via la smartphone. Les pièces justificatives sont prises en photo et adressées au service. Et les fonds peuvent être débloqués en 48 heures, directement disponibles sur le téléphone.

Il se peut qu’avant de nous arriver en France, ce service connaisse quelques modifications. En effet, la loi française impose un délai de 14 jours entre la signature et le déblocage des fonds. Il peut être plus court dans certains cas, mais seulement sur de petites sommes, comme celles relatives aux micros-crédits. L’épargne arrive et les contrats d’assurance sont en approche. Dans peu de temps, N26 déclinera une offre complète, entièrement servie par les technologies modernes, et complètement mobile. Encore un pas de plus vers la dématérialisation de l’argent. Et, à l’allure à laquelle avance la banque Allemande, il est clair qu’elle prendra des parts de marché qui seront difficiles à reprendre. On pense notamment à Orange Bank qui ne cesse de retarder son, entrée en activité, et qui pourrait le payer assez cher. Car, même avec une offre en béton, il sera difficile de faire mieux que N26 et que Ferratum Bank

 

Conclusion.

Pour le moment, N26 se comporte comme un excellent compte de complément, vraiment idéal pour les auto-entrepreneurs. Son efficacité est redoutable, et la gratuité jointe aux services de qualité en font un partenaire bancaire idéal, voire vite indispensable. N26 ne fixe pas de barrière à l’entrée en fonction des revenus, contrairement à BforBank par exemple. Ce qui rend la gratuité vraiment démocratique, et pas seulement réservée à ceux et celles qui vivent déjà confortablement. Mieux qu’une carte prépayée, plus rapide que n’importe quelle banque, et encore moins chère qu’une banque en ligne, N26 a clairement une longueur d’avance.

Et le simple fait de pouvoir piloter intégralement sa carte bleue est déjà un plus indéniable, qu’aucun autre banquier ne vous permettra. D’autres innovations du genre vont encore arriver, et avant même la fin de l’année 2017. N26 va vite. Très vite. De plus, N26 accroît sa présence dans de nombreux pays, facilitant ainsi encore plus les transferts d’argent partout dans le monde. N26, c’est la petite banque qui monte, et qui commence à faire beaucoup de bruit. Elle sera difficilement rachetée, pour une raison simple ; son principe de fédération de Fintechs, plutôt que l’intégration à tout va. Il va donc falloir que les grands groupes bancaires avancent encore plus vite, et développent des solutions en interne pour pouvoir rivaliser. L’avenir nous réserve encore de belles surprises.

Ouvrir un compte