CEL : Qu’est-ce que le Compte Épargne Logement

Top 3Banques en ligneDétails
HelloBankVoir l'offre
INGDirectVoir l'offre
MonabanqVoir l'offre

Le Compte Épargne Logement, à l’image du Plan d’Épargne Logement (PEL), est à la fois une solution d’épargne et une aide à un financement immobilier aidé et réglementé par l’État. Il a été créé le 1er janvier 1975, pour permettre de faciliter l’accès à la propriété aux français moyens ou modestes. Il offre un taux de rémunération, une prime d’état, et la possibilité d’obtenir un prêt à un taux préférentiel selon les intérêts cumulés. C’est une solution d’épargne que l’on retrouve dans tous les établissements bancaires, mais aussi chez les banques en ligne que sont Boursorama Banque, Hello Bank ou encore e.LCL. Des banques comme BforBank ou Fortuneo ne proposent pas de prêts immobiliers et n’ont donc pas d’intérêts pour ce type d’épargne.

Fonctionnement du CEL

Tout comme le PEL, le Compte Épargne Logement vise une épargne à terme, il faudra donc conserver son placement au moins 18 mois pour ouvrir le droit au prêt « avantageux » du CEL. Il s’ouvre avec un premier dépôt de 300€, puis le montant des versements est en suite totalement libre, il n’y a pas de somme annuelle à respecter. Seule contrainte, les versements ne doivent pas être inférieurs à 75€.

Conditions et utilisation du CEL

C’est un compte plus souple que le PEL, puisqu’il est possible d’effectuer des retraits à n’importe quel moment, seul le solde initial de 300€ doit être conservé, ou bien le compte est clôturé. Toutefois en retirant régulièrement les intérêts, le crédit ne sera pas aussi avantageux qu’en conservant la totalité du placement.

Le plafond est fixé à 15 300€ (hors intérêts), on est bien loin des 61 200€ du PEL, mais il est possible de cumuler ses deux solutions d’épargne. Il faudra dans ce cas, posséder ses deux comptes dans le même établissement bancaire. Il faut savoir également qu’il est interdit d’ouvrir deux CEL dans des établissements concurrents, le CEL, tout comme le PEL, doit être unique, et vous vous exposerez à une annulation des intérêts, ainsi qu’à une pénalité dans le cas contraire. Vous pouvez toutefois demander le transfert de votre CEL vers un autre établissement, les banquiers ne peuvent pas le refuser, mais cela comportera certains frais, qui peuvent être pris en charge par le nouvel établissement que vous aurez choisi.

C’est une solution d’épargne illimitée dans le temps, et donc vous pourrez conserver votre Compte Épargne Logement aussi longtemps que vous le souhaiterez.

Il n’y a aucuns frais d’ouverture ou de fermeture sur ce produit bancaire, et toute personne physique résidant en France peut demander un CEL. Les mineurs peuvent également en faire la demande, sans l’accord de leur représentant légal, mais en présentant toutefois le livret de famille.

Taux de rémunération

taux plafond cel

Actuellement, le taux est seulement de 0,5 %, soit moins élevé que celui du Livret A qui n’est déjà pas exceptionnel. Les intérêts sont calculés par quinzaine et il faudra donc être vigilant sur les dates de dépôts et plus encore sur les dates de retraits, afin de capitaliser au maximum. Les intérêts sont ensuite versés à la fin de chaque année, directement sur le CEL.

Le taux est variable, et se calcule en fonction du Livret A, il sera toujours de 2/3 du Livret A, arrondi au quart de point le plus proche. Plus le Livret A baisse et plus le CEL baisse également.

À titre de comparaison, un PEL, moins souple à l’utilisation, offre tout de même un taux de rémunération de 1,50 %, qui ne subira aucune variation dans le temps. Ce sera donc une solution d’épargne bien plus intéressante, si vous ne souhaitez pas utiliser votre argent pour les 4 années à venir.

Le prêt du CEL

Cette épargne est donc destinée à un futur prêt dans l’optique de l’acquisition d’une résidence principale, ou encore la réalisation de travaux ou la modernisation de cette même habitation. Dans certains cas, il sera également possible d’utiliser ses fonds pour une résidence secondaire.

Si pour le PEL, le taux du crédit est indiqué au moment de l’ouverture du plan, c’est tout à fait différent pour le CEL et même plutôt complexe. Il est calculé sur la base du taux de rémunération, et donc plus le taux de rémunération est bas, plus le crédit sera intéressant.

Si cela peut sembler être une aubaine actuellement, ce n’est en réalité pas vraiment le cas, puisqu’on ne pourra emprunter que 23 000€ au maximum via le droit au prêt du CEL. Il sera alors intéressant de cumuler avec le PEL, au taux d’emprunt légèrement moins intéressant pour obtenir un prêt total de 92 000€.

C’est à cause de cette somme réduite de 23 000€ que le prêt n’est finalement pas si atractif, et que donc le CEL n’a que peut d’intérêt à l’heure actuelle. En effet, on trouve des solutions de crédits tout aussi compétitives sans passer par ce genre de compte épargne.

meilleur taux achat immobilier

Fiscalité et prime d’État

Le Compte Épargne Logement est réglementé et garanti par l’État. L’argent placé est donc sécurisé jusqu’au moindre centime, et ce placement est donc, à l’image du PEL ou du Livret A, totalement sécurisé. Les intérêts ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, mais comme pour le PEL, il faudra s’acquitter des prélèvements sociaux.

En ce qui concerne la prime d’État, elle intervient en cas d’obtention d’un prêt lié au Compte Épargne Logement. Son montant est fixé en fonction de l’effort d’épargne, il représente 50 % du montant total des intérêts accumulés. Elle est toutefois plafonnée à 1144€.

Conclusion

cel compte eparge logementLe CEL n’est pas réellement une solution d’épargne intéressante. Ce sera plutôt un complément au PEL, qui nous permettra plus de souplesse dans nos retraits. On vous conseille donc d’ouvrir un Plan Épargne Logement, avec un taux de rémunération bien plus intéressant, et de placer l’argent dont vous aurez peut-être l’utilité rapidement, dans un CEL, si réellement vous pensez avoir besoin d’un prêt dans quelques années.

En réalité, vu les taux des crédits qui sont actuellement très bas, le CEL et même le PEL, ne sont pas vraiment indispensables pour le droit au prêt. Le Plan Épargne Logement vous rapportera tout de même plus d’argent chaque année que la plupart des solutions d’épargne actuelles, mais le CEL ne sera vraiment qu’une roue de secours si le Livret A est déjà rempli.